Université du Burundi : De la guitare pour détendre les étudiants

Après les agendas académiques souvent surchargés, les étudiants de l’Université du Burundi au campus Mutanga se déstressent à l’aide de la mélodie de la guitare.

Nous sommes dimanche le 18 août 2019. Il est 13h, le soleil est accablant comme d’habitude pendant la saison sèche. L’abri n’est pas  monnaie courante à Bujumbura, sauf à l’intérieur des maisons. Pourtant, chez nombre d’étudiants de l’université du Burundi qui  logent dans les homes communément appelés  Tropicana,  savourer les belles mélodies de la guitare constitue un palliatif sérieux aux chaleurs de Bujumbura, qui ont parfois des allures caniculaires. Ils sont réunis autour de leur confrère guitariste du nom d’Egide Manirakiza, sous la maigre ombre du parvis de  sa chambre. La chanson du jour est intitulé Ubuyabaga (jeunesse), qui décrit une fille de beauté exceptionnelle au point de séduire beaucoup de garçons. Mais, par mal chance la  fille est tombée enceinte,  abandonnant sur le coup l’école et elle n’a pas eu dorénavant la chance de se marier. Explique le chanteur Egide Manirakiza.

Les étudiants qui préfèrent la guitare pour se détendre témoignent la plus-value de la musique  quand on veut se relaxer. Richard Manirambona, étudiant dans un Département des sciences vient de l’auditoire et rejoint les autres qui sont en trait de jouir de la musique : « la musique, non seulement relaxe mais aussi constitue un canal sûre  d’expression », confie-t-il.  Cet avis de richard est partagé par d’autres étudiants sur place. Gabriel Mugisha quant à lui juge important le message véhiculé par la musique mais donne sa suggestion « il faut que la rédaction de ces chansons prenne en compte des domaines diversifiés, surtout l’économie, l’éducation et j’en passe. »

Le campus Mutanga de l’université du Burundi est à Bujumbura et peut loger plus de 2000 étudiants avec des infrastructures de détente diversifiés les terrains de basket et volley Ball, un terrain de football, salle de spectacle et un fameux bar communément appelé « Bibliothèque des idées », et la guitare vient s’ajouter à ces classiques divertissants dans les milieux académiques.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *