Une organisation des Burundais demande l’association de la communauté internationale au dialogue inter burundais.

Dans une lettre adressée au médiateur Par les membres du Burundi solidarité internationale cette organisation demande d’inclure des institutions plus régionales afin de trouver une solution à la crise Burundaise.  Libérât  Ntibashirakandi Président  de cette organisation fait savoir que le dialogue inter burundais  dirige par la communauté Est Africaines dans l’impasse et que les violations des droits de l’homme continue à s’observer au Burundi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *