Une fête de l’indépendance riche en couleurs

Le président de la République a annoncé, à l’occasion du 58ème anniversaire de l’indépendance du Burundi, un plan de soutien aux jeunes ayant des projets de développement au niveau des communes, les anciens combattants en situation d’handicap demandent la mise en place de leur statut. 

Les cérémonies se sont déroulées au boulevard de l’indépendance, non loin du stade Intwari. Dans sa prière, Monseigneur Eraste Bigirimana a rendu grâce au tout Puissant pour les 58 années d’Indépendance du pays, et a exhorté le Seigneur pour que cette commémoration soit une bonne occasion pour les burundais de pouvoir accéder effectivement à l’Indépendance économique et juridique.

En uniformes flambant neuves de fabrication locale, les habitants qui avaient répondu aux cérémonies se disent satisfaits par le pas franchi 58 ans après le départ des colonisateurs. Les anciens combattants en situation d’handicap apprécient de leur côté la place qui leur est réservée dans ces cérémonies d’une envergure nationale mais appellent les pouvoirs publics à s’investir pour mettre en place un statut régissant les personnes vivant avec handicap au Burundi.

Le maire de la ville Freddy Mbonimpa a appelé les citadins au strict respect des mesures prises par le gouvernement pour se protéger contre la maladie à coronavirus et surtout aux jeunes d’éviter les « ligalas » en cette période des vacances. Il a en outre appelé la participation des habitants de Bujumbura à s’investir pour rendre moderne la capitale économique du pays.

Dans son discours le chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye a annoncé un plan de soutien aux jeunes initiateurs des projets de développement en les appelant à retrousser leurs manches. Le président de la République a également déclaré la volonté du gouvernement de maintenir la coopération multilatérale mais en mettant en avant selon ses propos les préoccupations du peuple burundais.

Le 58ème anniversaire a été agrémenté par l’exhibition du tambour et danses folkloriques, défilé des citadins des divers secteurs et des corps de défenses et de sécurité. La présence de l’envoyé spéciale du président des Etats-Unis Donald Trump n’est pas passée inaperçue.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *