Tentative d’empoisonnement au cachot du commissariat de police à Kayanza

Seize détenus au cachot du commissariat de police du chef-lieu de la province Kayanza, sont depuis  ce samedi hébergés à l’hôpital de Kayanza

Des informations fournies par ces malades ainsi leurs codétenus ; ils auraient consommé du poison mis dans la nourriture apportée à l’un d’eux. L’infirmier qui les a traité en premier lieu, précise  n’avoir rien compris de la pathologie et a vite décidé de les transférer à l’établissement hospitalier. La police à Kayanza  affirme cette information mais se garde de confirmer que ces détenus  ont consommé du poison aussi longtemps que le médecin consultant n’a pas encore fournis des résultats relatifs à la pathologie dont souffrent ces personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *