SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Relaxation et alarme

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est FAUSTIN-1024x680.jpg.

 La Parole et Action pour le Réveil et l’Evolution des mentalités PARCEM salut la libération de ses trois membres représentants de cette ONG en province de  Muramvya arretés il y a à peu près une année. Néanmoins Faustin Ndikumana représentant légal de la PARCEM déplore la façon dont la justice burundaise retarde à libérer les détenus qui ont purgé leurs peine mais qui restent toujours sous les verrous. Le représentant légal de la PARCEM signale également que les procès d’arrestation sont  toujours caractérisés par des irrégularités. Il  demande au gouvernement de travailler en synergie avec différent  pour mettre fin à ce phénomène.

A lire aussi

SOS pour Ingabire !

Habitant le quartier Kinanira I, 9ème avenue, zone Musaga en commune urbaine de Muha, Guy Trésor   Ingabire  …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *