Parcours du combattant vers la lutte contre le paludisme, la tuberculose et le sida

Dans une réunion d’échange sur  la préparation de la  6ème conférence  internationale du fonds mondiale pour  lutter contre les maladies comme le paludisme, la  tuberculose et le VIH/SIDA qui se tiendra en France au mois d’octobre de cette année,  Joselyne Nsanzerugeze assistant du ministre de la santé publique a signifié  que pas mal  de défis s’observent encore au sein du ministère.

Ces défis que parle l’assistant du ministre de la santé publique s’observent de façon différente car ces maladies  sont aussi différentes. Ici elle a donné l’exemple du paludisme dont les défis sont liés  aux changements climatiques. Joselyne  Nsanzerugeze  signale également que d’autres défis  sont liés à l’observance des malades par rapport à la prise des médicaments pour le cas de la tuberculose.

Joselyne Nsanzerugeze appelle à  la sensibilisation pour que chaque burundais soit sensible afin de consulter  le médecin juste au vu des premiers signes cela va  aider à préserver la sante de la famille et les environnants. Cette  6ème conférence sera alors bénéfique pour le pays dans la lutte contre ces trois maladies car le Burundi figure parmi  les membres du fonds mondial depuis  2003.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *