SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Ngozi, Kayanza et Muyinga : vers plus de beauté

nengozi

Un projet de la Communauté Est Africaine, LVWATSAN II, compte implanter des infrastructures modernes dans ces provinces.

Dans le cadre de la réintégration du Burundi à l’EAC, les centres- villes de ces provinces bénéficient d’un projet dénommé Lake Victoria Water Supply and Sanitation (LVWATSAN II). Il est financé par la Banque Africaine de Développement, à hauteur de 35 milliards de Fbu.

Le Projet permettra d’améliorer l’accès à l’eau potable par le renforcement de la capacité hydraulique de la Regideso, l’assainissement des eaux usées, des déchets solides et des eaux pluviales. Il vient à point nommé car l’élimination des eaux grises se fait sur la voie publique, celle des fosses septiques se fait en plein air. Les canalisations existantes sont de courtes distances, les déchets solides sont entassés dans la cour, enfuis ou jetés au hasard.

Selon Abel Nsabimana, chef du projet, ce dernier a été initié pour corriger les insuffisances et réhabiliter les villes ciblées en faveur de la salubrité, la beauté, la santé, le tourisme, le trafic, et la lutte contre la pauvreté.

Les équipements sont déjà disponibles

Le projet a un certain nombre de composantes. On peut citer les ouvrages essentiellement des installations d’adduction d’eau potable, la construction des décharges, des bassins de stabilisation, la réhabilitation et l’extension des canalisations des eaux de ruissellement.

Des équipements se trouvent déjà sur place dont des camions vidangeurs, les conteneurs poubelles et les tracteurs avec remorques.

Le projet s’attèle aussi au renforcement des capacités des bénéficiaires pour pérenniser les acquis. Il s’agit de la formation des leaders locaux, les sensibilisations en publique, les appuis à l’élaboration des plans d’action communautaires etc.

Ce projet compte aussi associer l’administration qui mettra sur place une structure de gestion des ouvrages mis en place. Des comités d’hygiène et d’assainissement élus dans chaque quartier assureront le fonctionnement, l’entretien et la maintenance des bornes fontaines et des installations d’assainissement.

 

A lire aussi

Vingt jours seulement pour faire sa déclaration sur l’impôt locatif

L’Office Burundais des recettes OBR appelle à la déclaration et au paiement de l’impôt locatif …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *