SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Manque d’eau potable au sud de la capitale économique Bujumbura

Des différents quartiers de la zone Kanyosha en commune urbaine Muha au sud de la capitale économique Bujumbura, sont confrontés au manque d’eau potable, suite à des coupures récurrentes. La direction générale de la Regideso fait état des projets en cours d’aménagement de nouvelles stations d’épuration pour pallier au manque d’eau signalé même dans d’autres coins de la ville de Bujumbura.
Ces habitants des habitants des différents quartiers de la zone Kanyosha qui se lamentent suite à la pénurie récurrente de l’eau potable. « Nous souffrons beaucoup quand il n’y a pas de l’eau, même si nous essayons de stocker l’eau, ce ne pas facile d’avoir des récipients pouvant contenir l’eau dont nous avons besoin toute la journée. Ça reste toujours une préoccupation. » Déplore A.M.
Ces habitants soulignent que cette situation engendre la paralysie de toutes les activités nécessitant l’eau potable. L’autre préoccupation soulevé par ces habitants des différents quartiers de la zone Kanyosha est que souvent, lorsqu’ils sont approvisionnés, l’eau est polluée. « Lorsque nous nous sommes alimentés et qu’il a plu, l’eau de robinet est salle. Nous ne parvenons pas à la consommé, et nous ne savons pas le pourquoi !! peut-être que le problème serait lié à la tuyauterie usée. » Souligne G.T.
Ces habitants demandent à la Regideso à faire le tout possible pour résoudre cette question. « L’eau est vraiment un besoin vital, que la Regideso face le tout possible pour la rendre disponible. Surtout que la Regideso tâche bien de veuille à la propreté de l’eau produite puis distribuée. » Martèle A.M.
Le directeur général de la Regideso, Jean Albert Manigomba, a dans une interview accordée à la radio Culture en date du 27 mars 2022, il avait reconnu le manque de l’eau d potable dans certains coins de la capitale économique Bujumbura. Le directeur général de la Regideso avait tranquillisé la population que la question sera bientôt résolue, parlant des projets en cours de construction de nouveaux sites d’épuration pour pallier à ce problème.

A lire aussi

Muyinga : Pas question de métier tabou pour les femmes !

Longtemps réservés aux hommes, les femmes de la province de Muyinga ont compris qu’il ne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *