SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

mb,mn nklji

Makamba : Les équipes de dépistage contre le Coronavirus en nombre réduit

Le renforcement des équipes de dépistage à Makamba constitue une grande préoccupation chez les femmes exerçant le commerce transfrontalier. L’administration provinciale interpelle la population au strict respect des mesures prises pour lutter contre la Covid-19.

« Le contact physique mais également les voies respiratoires constituent des moyens de contamination du Coronavirus. A cause de cette pandémie, il est strictement interdit de se saluer ou de s’embrasser. Le problème est que les équipes de dépistage sont insuffisantes ici pour que tout le monde puisse être testé. Plutôt nous constatons que les tests effectués sont en grande partie pour le virus Ebola. » Précise A.M. Les femmes, obligées de réceptionner des marchandises en provenance de la Tanzanie et de la République Démocratique du Congo expriment leur inquiétude : « Même si les frontières sont fermées, des tanzaniens viennent avec des marchandises et repartent avec d’autres. Même sils ne quittent pas leurs bateaux, nous sommes obligées de toucher les marchandises pour les récupérer et Dieu merci jusqu’à présent aucun membre de ma famille n’a jamais été testé positif, » martèle A.M.

Pour toucher les colis, les transporteurs font recours aux gants et doivent mettre leurs masques, ces femmes également, même si elles regrettent que ce matériel de protection reste insuffisant.

Les femmes pratiquant le commerce transfrontalier demandent le renforcement des équipes de dépistages. « Nous demandons qu’il y ait plus de centres de dépistage au niveau des frontières mais aussi la disponibilité des équipements de prévention contre la Covid. Si de telles mesures sont renforcées d’un côté comme dans l’autre, peut être que, nous aussi, nous pourrions aller au-delà de la frontière pour faire nos achats. »

Ces femmes de la province Makamba signifient qu’actuellement certaines d’entre elles, ont tendance à afficher un comportement de résignation quant à la mise en application des mesures barrières contre la Covid-19. La gouverneure de la Province Makamba Françoise Ngozirazanye dit cependant que les femmes ne doivent pas afficher un comportement de relâchement, mais plutôt à servir de bon exemple pour que cette pandémie soit éradiquée une fois pour toute dans le pays. La gouverneure de la province Makamba interpelle plutôt la population de la province Makamba à dénoncer les personnes qui ne respectent pas les mesures prises.

Check Also

Grogne des tambourinaires de Gishora

Un groupe de tambourinaires de Gishora en province de Gitega déplorent ce qu’ils qualifient d’injustice …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *