SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

L’UPD-Zigamibanga désigne son candidat aux présidentielles de 2020

Dans un congrès national à Bujumbura samedi 28 décembre 2019, Abdul KASSIM a été voté à l’unanimité comme  candidat du parti aux présidentielles de 2020. Le projet de société pour cette formation politique concerne selon son leader vise à apporter solution au problème de chômage, l’amélioration de la qualité de l’enseignement et l’indépendance de la magistrature.

Le parti UPD-Zigamibanga est le troisième à avoir  déjà désigné son candidat aux prochaines élections présidentielles  au Burundi après les partis APDR, SAHWANYA FRODEBU et FRODEBU-Nyakuri. N’ayant pas un rival qui remplit les conditions exigées pour être candidat au poste du président, selon le comité d’organisation, le congrès du parti UPD-ZIGAMIBANGA a accordé le bâton de commandement à Abdul KASSIM pour le représenter aux présidentielles prochaines de 2020.  « On se réjouit que les militants du parti UPD-ZIGAMIBANGA ne sont concernés  par l’intolérance politique qui se fait parler d’elle ici et là. Au-delà des considérations ethniques , il faut d’abord comprendre que nous sommes des humains » a précisé Abdul KASSIM, le président et en même temps candidat du parti UPD-ZIGAMIBANGA aux élections présidentielles de 2020.

Selon KASSIM, le projet de société de cette formation politique  s’articule autour de quatre thèmes à savoir ; la lutte contre le chômage, la lutte contre la faim, l’instauration d’un système éducatif compétitif. Ainsi que  la justice qui doit être le maitre  mot, «  sinon un pays qui n’a pas de justice est condamné à disparaitre », a martelé Abdul KASSIM, et à lui d’ajouter que malgré les reformes éducatives déjà entreprises par le gouvernement, des dignitaires envoient toujours leurs enfants dans des écoles privées ou  étudier à l’étranger.

Le président du parti UPD-Zigamibanga note cependant que ce qui compte pour gagner les élections n’est pas pour lui de l’argent mais plutôt l’idéologie du parti. En se référant aux partis  UPRONA en 1961, FRODEBU en 1993 et le  CNDD-FDD en 2005 qui ont tous remporté les élections n’ayant pas beaucoup de moyens.

Le parti UPD Zigamibanga se dit déterminé  à affronter seul le jeu électoral en 2020. Le congrès seul va déterminer s’il est nécessaire de mener une coalition avec tel ou tel autre parti.

A lire aussi

La réussite des élections, une clé d’un système démocratique

Le manque de culture politique démocratique constitue un réel défi pour pouvoir établir un système …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *