Les albinos, un peuple minoritaire qui a besoin des droits spécifiques

Selon Kazungu Kassim président de l’association Albinos sans frontière au Burundi il faut des droits spécifiques pour les albinos car c’est un peuple minoritaire. Kassim signifie que le port du chapeau pour les albinos qui sont à l’école serait un atout pour ces derniers c’est au moment où le 13 juin de chaque année le monde célèbre la journée dédiée à l’albinisme. Il déplore alors qu’il y a encore des familles qui maltraitent les enfants albinos. Kassim précise qu’une fois les albinos trouvent des aides en médicaments ou autres produits comme le pommade servant au massage certaines maladies de peau qui menacent la vie des albinos pourraient diminuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *