Le palu,une epidemie au Burundi

Le gouvernement du Burundi doit sortir du silence pour déclarer  le paludisme comme une épidémie tenant compte des données chiffrées des burundais déjà attaqués par le palu à travers le pays.  Cela a été dit par Faustin Ndikumana le président de la PARCEM dans un point de presse de ce mercredi. Il précise également qu’il faut mobiliser beaucoup de partenaires pour venir en aide à la population burundaise car cette maladie pourrait emporter beaucoup de vies humaines si rien n’est fait. Faustin Ndikumana demande aussi au ministère des finances à débloquer des moyens pour financer afin de faire face à cette maladie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *