La société civile demande le retrait du Burundi au Conseil de L’ONU pour les droits de l’Homme

Certaines organisations de la société civile en collaboration avec les élus dans la circonscription de la Mairie de Bujumbura ont organisé une marche manifestation ce samedi contre le conseil de l’ONU pour les droits de l’homme.

En qualifiant de mensonger  le rapport qui a été présenté par la commission d’enquête sur les violations des droits de l’homme sur le Burundi Gérard Hakizimana président de l’organisation FOLUCON F a demandé au gouvernement du Burundi de retirer le Burundi au conseil de L’ONU pour les droits de l’homme.

Hakizimana a demandé également  la suppression des autres organisations qu’il a accusé d’avoir trempé au putsch manqué du 13 mai 2015 et continuant à déstabiliser le pays.

Des marches manifestations contre le rapport sur les violations de droits de l’homme  au Burundi s’organisent au moment où le conseil de l’ONU pour  les droits de l’homme prendra une décision sur le Burundi en ce qui concerne la situation du respect de droit de l’homme au Burundi d’ici 28 septembre 2018.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *