La jeunesse doit lutter pour la vie

La jeunesse burundaise devrait prendre conscience pour éviter toute sorte de manipulation et surtout politique afin de s’opposer à la violence. C’est du moins ce qu’indique Dieudonné Nahimana président de l’association  New génération lors d’une interview accordée à la radio culture ce lundi 20 mai 2019.

 Le président de cette association de la société civile du Burundi, a signifié que l’histoire a montré que la résultante de chicaneries ou de crises politiques  qu’a connu le Burundi a beaucoup ka jeunesse d’ où la raison de la jeunesse burundaise à ne pas céder à des manipulations politiques.

Pour l’organisation Initiative et changement Burundi tugendere  ubuntu, la violence risque d’hypothéquer l’avenir de la jeunesse burundaise.

Saturnin Coyiremeye  président de cette association  demande à la jeunesse d’être sage et sache où elle va et de peser le pour et le contre afin de lutter leurs vies au lieu de suivre les politiciens qui les manipulent en profitant le chômage qui les hante.

Le président de l’initiative et changement signale également que les élections devraient être un bon moment de fête partagée par ceux qui ont et ceux qui ont perdu les élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *