SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

La jeunesse, au service du changement

La jeunesse ne devrait pas se laisser manipuler par les hommes politiques mais plutôt accepter de participer aux élections en votant le projet de société d’un parti qui met en avant l’intérêt de la jeunesse. Tel est le constat du parti APDR à la veille des élections de 2020.

« Nous sommes  préoccupés par l’exigence d’une expérience chez les jeunes quand il s’agit d’embaucher alors qu’il n’ya pas d’école d’expérience. »Tel est l’annonce fait par Gabriel Banzawitonde président du parti APDR à  l’occasion de la célébration du 6eme anniversaire d’agreement du parti APDR. La jeunesse est confrontée à pas mal de défis notamment le chômage, l’insuffisance des terres cultivables, le resultat en est que la jeunesse s’adonne plutôt à la drogue, aux actes sexuels, à l’alcool..Etc. Selon Nestor Nahimana qui a  présenté un exposé sur le rôle de la jeunesse dans les élections ; il montre que depuis des temps la jeunesse a été  souvent utilisée par les hommes politiques qui désirent arriver à leur fin. Etant nombreux dans le pays, cette jeunesse doit résister à toute forme de manipulation et  prendre le devant surtout dans la consolidation de la paix. La richesse du pays doit être partagée équitablement.

« La divergence d’opinion au niveau politique ne pas un défis mais plutôt une richesse. Il faut accepter les élections en tant qu’une compétition pas comme un combat. Le perdant et le gagnant doivent accepter les résultats des urnes. »Précise Gabriel Banzawitonde. Le président du  parti regrette également que les créateurs des œuvres artistiques vivent dans la misère alors que les consommateurs ne cessent de s’enrichir, et demande le respect du droit d’auteur. « La condition d’expérience chez les jeunes pour accéder à l’emploie constitue un défis et cela doit s’arrêter car il n’y pas d’école d’expérience. » martèle G. Banzawitonde.

La jeunesse doit donc suivre le projet de société d’un parti  qui met en avant les intérêts des jeunes. Durant les échéances électorales les jeunesses doivent se faire élire pour aspirer au changement les choses. Il faut que la jeunesse cohabite pacifiquement car la paix et la sécurité est une affaire de tous.

A lire aussi

Une fête de l’indépendance riche en couleurs

Le président de la République a annoncé, à l’occasion du 58ème anniversaire de l’indépendance du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *