SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Insuffisance du bois de chauffage au camp des réfugiés de Burundais de Mahama au Rwanda

refugee

Le camp de Mahama héberge aujourd’hui plus de cinquante mille réfugiés burundais. Cette communauté éprouve des difficultés pour avoir du bois de chauffage en quantité suffisante. Tenez, vingt-trois personnes se partagent une stère de bois par mois, ce qui est, selon eux trop insuffisant. Conséquence, certains de ces réfugiés semblent avoir pris l’habitude d’aller s’approvisionner en bois de chauffage dans les réserves naturelles avoisinant la rivière AKAGERA, un comportement pourtant réprimé par la loi rwandaise en matière de l’environnement, qui considère que c’est un comportement de nature à dégrader l’environnement. Et pour preuve, certains réfugiés contactés nous ont révélé qu’ils ont subi des bastonnades sérieuses, leurs matériels et leurs biens ayant été saisis par la police rwandaise ou par les gardiens de ces forêts. Mais ces réfugiés regrettent qu’ils n’ont pas d’autres choix, ils demandent plutôt au ministère ayant l’environnement dans ses attributions et au HCR de leur venir en aide pour qu’ils puissent avoir du bois de chauffage en suffisance.

A lire aussi

Le secteur hôtelier secoué par la pandémie du Covid-19

Les hôtels sont beaucoup affectés par les effets de la maladie à coronavirus. Certains établissements …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *