SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

GITEGA – DENRÉES ALIMENTAIRES : LES PRIX FLAMBENT

giteg

Les prix de certaines denrées alimentaires ne cessent d’augmenter sur le marché central de la ville de Gitega.

Un kilo de pommes de terre passe de 800 à 1 000 FBU ; un kilo d’huile de palme, de 1 800 à 2 200 FBU ; un sac de farine de 25 kg, de 38 000 à 44 000 FBU ; un kilo de viande, de 5 500 à 6 000 FBU ; un sceau de 10 litres d’huile de coton, de 28 000 à 31 000 FBU. Cette hausse des prix s’observe aussi sur les oignons.

Ces mauvaises nouvelles pour le porte-monnaie se produisent en pleine saison de la récolte.

À ce propos, le gouverneur de la province de Gitega, Venant Manirambona a interdit la vente de la récolte au delà de la province. Une mesure qui vise à prévenir d’une éventuelle famine.

LE SUCRE DE PLUS EN PLUS RARE

Le sucre est indisponible sur le marché. Les rares kilos disponibles se vendent le double du prix fixé par l’État (entre 3 500 et 4 000 FBU).
Les autorités ont reconnu récemment que le sucre se vendait dans les pays voisins du Burundi. Elles ont demandé un contrôle rigoureux aux frontières.

 

A lire aussi

La pénurie d’eau potable préoccupe les habitants de Mpanda

La commune Mpanda de la province Bubanza fait face à un manque criant d’eau potable …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *