SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Fumer tue… l’extension de garantie de votre téléviseur !

fumer

 

GARANTIE – Un couple britannique s’est vu refuser la réparation sous garantie de leur téléviseur au motif que la cause du dysfonctionnement serait liée au tabagisme de ses propriétaires.

Fumer tue, c’est bien connu. Ce qu’on sait moins, en revanche, c’est que fumer peut aussi annuler la garantie de votre téléviseur ! C’est en tout cas la mésaventure qui est arrivée à un couple britannique habitant le nord-est de l’Angleterre. Lorsqu’ils ont acheté, en 2012, un téléviseur plasma de 42 pouces à 800 livres sterling (soit près de 1 000 euros !), Thomas Defty et sa compagne Denise Head ont préféré jouer la prudence et opté pour une extension de garantie, espérant ainsi parer à tout problème pour les cinq années à venir.

Et c’est justement ce qui est arrivé quatre ans plus tard : des traces sombres apparaissaient à l’écran. Le couple décide alors de contacter le service après-vente. Sauf que le constructeur, Panasonic, a refusé d’intervenir au motif que la cause du dysfonctionnement serait liée au tabagisme de ses propriétaires, qui avouent fumer vingt cigarettes par jour, tout en précisant aérer régulièrement leur intérieur. Pour justifier sa décision, le constructeur japonais indique que ses techniciens ont découvert des traces de nicotines.

Panasonic évoque une cause « environnementale »

La cause serait donc « environnementale » et ne peut donc lui être imputée, d’où le refus catégorique de faire jouer la garantie, précise The Sun. Le couple, scandalisé, promet de ne plus rien acheter de la marque et de ne pas faire de la bonne publicité à cette dernière auprès de son entourage, rapporte le site internet du journal. Contactée par metronews, l’association 60 millions de consommateurs indique n’avoir jamais eu connaissance d’un cas similaire en France jusqu’à maintenant.

Ce n’est pourtant pas la première fois que les ravages du tabagisme pour la santé de nos appareils électroniques sont mis en cause. En 2009, le site américain The Consumerist rapportait plusieurs cas d’utilisateurs de Mac qui s’étaient vus refuser des réparations pour cause de « contamination » à la nicotine de leur ordinateur. Les machines étaient bien sous garantie, mais celle-ci s’est révélée inopérante lorsque les clients se sont tournés vers le service après-vente d’Apple.

Quand Apple refusait de réparer un ordinateur exposé à la nicotine

A l’époque, la marque à la pomme n’avait pas donné beaucoup plus de détails sur les conséquences de l’exposition des ordinateurs à la fumée, refusant de répondre aux accusations de The Consumerist. La firme s’était contentée d’apprendre aux utilisateurs concernés que la nicotine se trouvait sur la liste des substances dangereuses de l’OSHA (une organisation gouvernementale américaine dont la mission est la prévention des accidents et risques pour la santé sur le lieu de travail) et qu’elle ne pouvait donc demander l’intervention d’un technicien sur un ordinateur exposé à cette substance. Les fumeurs sont prévenus…

 

A lire aussi

La pénurie d’eau potable préoccupe les habitants de Mpanda

La commune Mpanda de la province Bubanza fait face à un manque criant d’eau potable …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *