Eloge Willy kaneza, la Zaina Erhaim burundaise

elo

 

Ce journaliste de la RSF Bonesha FM en suspension au Burundi après le coup d’Etat avorté de 2015 et pour le moment correspondant de la voix d’Amérique est lauréat du prix de Peter Mackler de cette année.

Ce trophée constitue une récompense pour le courage et l’éthique journalistique qu’affichent les professionnels de ce métier , des critères d’ors et déjà que le journaliste burundais Eloge Willy Kaneza a justifié au cours des moments sombres que traverse le Burundi depuis Avril 2015 , soulignent les organisateurs.

De son côté, Willy Kaneza fait savoir que ce prix pharamineux montre que le métier de journalisme au Burundi n’a pas perdu sa valeur à plus d’une année de la crise sécuritaire depuis Avril 2015.

Eloge Willy Kaneza sera couronné en date du 13 octobre à Washington, au National Press Club par Global Media Forum en partenariat avec Reporters Sans Frontières et l’Agence France de Presse.
Ce journaliste burundais de 34ans succède la syrienne Zaina Erhaim âgée de 30 ans qui travaillait depuis la ville d’Alep ravagée par une guerre plus de quatre ans qui a été lauréate 2015 du même prix, après la Pakistanaise Asma Shirazi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *