Des sanctions s’annoncent à l’endroit des commerçants spéculateurs du ciment BUCECO

Une amende de cinq cent mille francs burundais sera infligée à tout commerçant qui sera attrapé entrain de violer les prix officiels du ciment BUCECO (Burundi Ciment Company), c’est l’annonce du maire de la ville de Bujumbura, Freddy Mbonimpa. Il a demandé également à la direction de l’usine du ciment BUCECO à présenter les listes des commerçants distributeurs de ce ciment aux forces de l’ordre pour faciliter le suivi. C’est au cours d’une réunion de ce lundi avec les responsables de la police, les commerçants et les responsables de l’usine BUCECO pour trouver solutions à la pénurie du ciment qui s’observe ces derniers temps.

Au cours de cette réunion, la grande préoccupation soulevée par les commerçants du ciment en mairie de Bujumbura, est que la production reste faible vue la demande du marché, ce qui ramène à une flambée des prix. «La grande cause des spéculations autour du ciment BUCECO, est que  nous passons une commande puis nous sommes par après  contraints à attendre presque 30 jours », souligne un commerçant. Du coté de l’usine BUCECO, un de ses responsables Prosper Ndangamira souligne que : «  Pour faire face à cette pénurie, des points de vente vont être mis en place pour pallier à ce phénomène ». Il souligne que le contrôle sera facile puisque les personnes responsables, chacun dans sa zone, seront connues. Le maire de la ville de Bujumbura Freddy Mbonimpa met en garde les commerçants qui s’adonnent à la violation du prix officiel d’un sac de ciment BUCECO qui est de vingt quatre mille cinq cent francs burundais(24500Fbu). « Vous-mêmes en concertation avec le ministère du commerce, vous êtes informés qu’une une amende de cinq cent mille sera infligée à  tout commerçant spéculateur. De plus cette amende sera accompagnée par un retrait de vente, a-t-il rappelé. C’est la satisfaction du coté de l’Association Burundaise des Consommateurs(ABUCO), qui invite les gouverneurs des provinces d’emboîter le pas du maire de Bujumbura

L’usine BUCECO produit treize mille tonnes de ciment par mois alors que lors de son agrément elle promettait de produire vingt six mille tonnes par mois. L’usine BUCECO explique que ces derniers jours il y a eu une panne qui avait en occasionné la baisse de la production et promet que le problème a été résolu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *