SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Des burundais refoulés de la Tanzanie mis en quarantaine au sud du pays

226 burundais expulsés de la Tanzanie vivent dans des conditions d’hygiène déplorables au sud du pays dans la province Rutana. C’est dans la foulée des mesures prises par la Tanzanie de combattre le Coronavirus que ces ressortissants burundais ont été refoulés.

Ils ont commencé à arriver sur le sol burundais par vague de deux groupes : le 1er groupe de 12 personnes était à la frontière burundo-tanzanienne en date du 22 mars 2020 à Giharo, les 214 restants sont arrivés lundi le 23 mars. Selon Fidèle Minani gouverneur de la province Rutana, parmi les 226 burundais expulsés,16 se trouvent hébergés à l’Eglise Catholique Ngomante en commune Giharo dans une salle d’isolement, les autres sont placés en quarantaine au centre d’enseignement de métiers de Butare en commune Bukemba. Les conditions d’hygiène sont déplorables dans ces deux endroits d’isolement.

En effet, les personnes placées en isolement partagent les mêmes salles de classe mais aussi les mêmes lieux d’aisance, ce qui pourrait faciliter la contagion au cas où parmi eux il y aurait une personne contaminée par le Covid-19. De plus, ces personnes n’ont pas quoi mettre sous la dent ainsi que des nattes ou matelas sur lesquels ils peuvent se coucher.

Les habitants proches de ces lieux craignent aussi une probable contagion par ces « nouveaux venus » et demandent aux administratifs de chercher ailleurs une place d’isolement pour ces expulsés.

A lire aussi

Covid-19 : Entre peur et résignation

De plus en plus au Burundi, l’on observe une perte d’intérêt quant à l’application des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *