SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Des émissions qui sensibilisent ; moyen efficient de lutte contre la pandémie

Conscientes du rôle joué par différents supports de communication pour lutter contre la pandémie du covid-19 dont les émissions, les spots, articles etc., les femmes exerçant le commerce transfrontalier en province Muyinga plaident pour que des messages de sensibilisations continuent au moment où certaines frontières sont ouvertes, augmentant ainsi le flux des mouvements.

« Au niveau des femmes qui faisaient le commerce transfrontalier, quand un message tombe dans leurs oreilles, il ne passe pas inaperçu parce qu’il y a quelque chose qui reste. Raison pour laquelle les émissions qui sensibilisent sur la pandémie du coronavirus devraient être renforcées parce qu’elles enseignent ces femmes à afficher un comportement qui entre dans cette logique de lutte contre la covid-19. » précise Agathe Minani, femme actrice de  paix en province Muyinga. Cette femme leader note cependant que même si l’administration est à l’œuvre pour arrêter la propagation de la Covid-19, l’implication de tout un chacun est sollicité pour faire face à la pandémie. « Il faut qu’il y ait une multiplication de tels messages dont les road-shows  afin  que la sensibilisation à se protéger contre la covid-19 atteigne aussi les différentes couches autres que les femmes commerçantes. » renchérit cette femme actrice de paix et d’ajouter que, « toutes les femmes ne sont pas réunies au sein des associations et n’écoutent pas toutes les émissions radiophoniques ! Il faillait aussi envisager des hauts parleurs qui sillonnent les marchés pour que des messages sur le coronavirus, parviennent même à toutes ces femmes commerçantes »

Même son de cloche chez la responsable provinciale de l’Association des Femmes Rapatriées du Burundi AFRABU, Janati Kandava : « les femmes qui exercent le commerce transfrontalier sont suffisamment informées qu’une fois franchie la frontière ou au retour, elles doivent se faire dépister. Le port du masque et les désinfectants sont des éléments que ces femmes gardent à leur disposition. »

Madame Janati Kandava met un accent particulier sur le non-respect de la distanciation au niveau des marchés et plaide pour une accélération des actions de sensibilisation pour que la pandémie ne regagne pas du terrain en cette période où le gouvernement a tendance à ouvrir certains postes frontaliers comme cela a été pour celui de Gatumba en province Bujumbura, Mugina au sud du pays à Makamba et Kobero en province Muyinga.

Check Also

Les habitants de Kabezi confrontés au manque de moyens de transport en commun

Grogne de passagers empruntant la RN3 menant vers la commune Kabezi de la province Bujumbura …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *