SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Boulevard de l'UPRONA,des policiers sont en train de verifier avec les nouveaux appareils les vehicules qui depassent la vitesse.

De nouveaux appareils pour le « renforcement de la sécurité routière »

Les nouveaux équipements « Radars » appelés Poliscan que la police de la sécurité routière utilise, ont pour rôle de prévention des infractions au code de la route à partir du 05 juillet 2022. Des conducteurs demandent l’installation des panneaux de signalisation ainsi que l’augmentation de l’allure au niveau des axes qui ne connaissent pas des embouteillages.

Au premier jour de l’utilisation des nouveaux appareils de détection des violations du code de circulation routière fixant la vitesse maximale à 40 km/h en mairie de Bujumbura , ces appareils ont été observés au boulevard de l’Uprona et sur la route nationale numéro 5. Comme il a été constaté, l’allure de 40 km/h était globalement respectée. Des conducteurs qui se sont confiés à la radio Culture précisent que le respect de cette mesure n’est pas facile, tant qu’il n’y aura pas de panneaux de signalisation qui indiquent cette allure. « Tant qu’il n’y aura pas des panneaux de signalisation pour montrer la vitesse à ne pas dépasser, il nous sera toujours difficile de respecter cette allure. L’introduction de ces appareils ne nous pose pas de problème en soi, mais la première chose serait d’abord d’installer les panneaux de signalisation. » Déplore R.T.

L’autre préoccupation soulevée par ces conducteurs, est que sur les axes de circulation où il y a peu d’embouteillage, il n’y a pas d’inconvénients à dépasser cette allure. « Rouler 40 km /h n’est pas facile, il faut que l’autorité envisage de revoir cette mesure. Il y a vraiment certains endroits où les axes de circulation sont en bon état où il y a moins d’embouteillages, pourquoi pas ne pas nous laisser rouler vite jusqu’à 60 km/h ? » veut savoir A.K.

Pour les chauffeurs des transports en commun en cette période de pénurie du carburant, rouler à très faible vitesse implique une grande consommation et se plaignent de la pression de leurs passagers qui souvent leur exigent de rouler à grande vitesse. « Souvent les clients nous pressent pour rouler à grande vitesse pour gagner du temps. Donc si la voie est libre les clients ne comprennent pas pourquoi rouler à 40 km/h. » Souligne M.P.

Les nouveaux équipements de détection des violations du code de la circulation routière ont été remis à la police de la sécurité routière en date du 17 juin, et dès lors la police a annoncé que ces Poliscan commenceront à être utilisé le 05 juillet de l’année en cours.

A lire aussi

Bujumbura: City dwellers endure bus shortages on foot

Bujumbura residents have chosen « Kuharya irege » which means « following a reggae beat and dance that …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.