SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Climat: la course à la ratification de l’accord de Paris

banki

En marge de l’assemblée générale de l’ONU, le secrétaire général, Ban Ki-moon, organise ce mercredi une cérémonie sur les engagements des Etats dans la lutte contre le réchauffement.

En ratifiant conjointement l’accord de Paris, début septembre, la Chine et les Etats-Unis, les deux premières puissances et deux premiers émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre, ont donné le coup d’envoi à une curieuse course à l’échalote. Qui va ratifier ? Quand ? Car le texte adopté en décembre au Bourget est clair au moins sur ce point : pour entrer en vigueur, il doit être ratifié par au moins 55 pays, représentant au moins 55 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) mondiales. En marge de l’Assemblée générale de l’ONU, qui se tient cette semaine à New York, le secrétaire général Ban Ki-moon organise ce mercredi une cérémonie de ratification de l’accord de Paris. Une vingtaine de pays pourraient en profiter pour «déposer leur instrument de ratification», comme le dit la formule consacrée.

Quels pays ont ratifié l’accord de Paris ?

La ratification sino-américaine a créé un effet d’entraînement : l’accord de Paris pourrait bien entrer en vigueur dès la fin 2016, un an après son adoption. «A la vitesse de l’éclair», se réjouissent certains observateurs et ONG, qui rappellent qu’il a fallu attendre près de huit ans entre l’adoption du protocole de Kyoto et son entrée en vigueur (1997-2005). Ou que la plupart des traités internationaux mettent deux ans en moyenne pour arriver à ce stade.

A ce jour, 29 pays ont déjà ratifié le texte, représentant un total de 40,12 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. A eux deux, Chine et Etats-Unis représentent déjà un peu plus de 38 % des émissions de gaz à effet de serre. De nombreuses petites îles, lourdement touchées par le changement climatique et notamment par la montée des eaux, ont été promptes à ratifier l’accord de Paris : Maldives, îles Marshall, (…)

Liberation

A lire aussi

Des enseignants en colère

Certains enseignants membres de la Fondation pour le Logement des Personnels Enseignants ont observé un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *