SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Cigarette reste dangereuse

ecigareette

 

États-Unis :sa cigarette électronique explose… dans sa poche.

Marcus Forzani est aujourd’hui à l’hôpital :il souffre de graves brûlures suite à l’explosion de sa cigarette électronique.

En cause : une batterie défectueuse. Décidément, c’est une épidémie : le week-end dernier, une jeune fille américaine de 13 ans était brûlée au second degré par son smartphone. Cette fois-ci, l’affaire concerne un jeune homme de 17 ans :celui-ci a eu la désagréable surprise de voir sa cigarette électronique … exploser dans sa poche.

Marcus Forzani est un jeune américain qui vit au Colorado (États-Unis). Fin février 2016, alors que Marcus est au lycée, l’accident survient : « la sonnerie a retenti, je me suis levé pour aller prendre ma veste qui était accrochée à l’autre bout de la classe, je n’avais pas fait cinq pas que des étincelles ont commencé à jaillir de ma poche, a-t-il expliqué à la chaîne d’info américaine KDVR . On avait vraiment l’impression qu’il y avait quelqu’un en train de souder dans ma poche. » Des brûlures au deuxième et au troisième degré

La jambe gauche de l’adolescent a été brûlée au second degré (de manière superficielle et de manière profonde) et au troisième degré (le plus grave : les lésions s’étendent sur toute l’épaisseur du derme, les nerfs sont endommagés, la circulation sanguine est interrompue dans la zone) sur une large surface : de la cuisse au mollet. Marcus a aussi été brûlé à la main :il a immédiatement été transféré au centre de chirurgie des grands brûlés du Colorado, au sein du Swedish Medical Center.

D’après les médecins, deux opérations seront nécessaires, ainsi que des soins sur une longue durée.« Au cours des derniers six mois, nous avons constaté une augmentation du nombre de patients brûlés, et de la gravité des lésions, en relation avec des cigarettes électroniques » a expliqué le Dr Tanya Oswald à la chaîne KDVR. La cause exacte de l’explosion est inconnue : les experts parlent d’un dysfonctionnement de la pile Li-Ion, qui aurait surchauffé.

Pour rappel, un tel accident a déjà eu lieu en France : en mai 2015, un jeune homme de 21 ans a été sérieusement brûlé à la main et a eu deux tendons sectionnés suite à l’explosion de sa cigarette électronique, due à une batterie Li-Ion défectueuse. Une bonne raison supplémentaire de s’en méfier…

A lire aussi

La lutte contre la drogue est du ressort de tous

Par Clairia Kankundiye Le sevrage aux stupéfiants est un combat de longue haleine. Des modifications …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *