Archives pour la catégorie Uncategorized

IKIGANIRO « AMAGARA MEZA »

Mu gihe indwara ya ebola ibandanya ivugwa mu gihugu ca Repubilika Iharanira Intwaro Rusangi ya Congo (RDC), mu gihugu c’uburundi gihana urubibe na RDC hariko hakorwa iki mu gukinga iyo ndwara? Mbega abanyagihugu bo mu Burundi baramaze kumenya ingene bashobora kwikingira indwara ya ebola? Umviriza iki kiganiro kugira umenye vyinshi.

Kurikira ikiganiro Amagara meza kibayagira kubijanye n’amagara y’abantu, imisi yose ku musi wa Mbere no ku musi wa Kane igihe ca 8h00 mu gitondo

INGARUKA Z’IHINDAGURIKA RY’IBIHE KU BURIMYI MU GIHUGU C’UBURUNDI

Mu gihugu c’uburundi Ihindagurika ry’ibihe rirafise ingaruka ku burimyi. Bimwe mu bitegwa birimwa mu Burundi biriko birahindura ibice vy’igihugu vyahora birimwamwo. ivyo mbere birashika bigahubanya rimwe rimwe ubushakashatsi mu bijanye n’uburimyi. Ido n’ido ni muri kino kiganiro cerekeye ibidukikije

Ikiganiro c’ibidukikije imisi yose ku musi wa Gatatu no ku musi wa Gatanu kuri Radio Culture

Le journal IWACU est appelé à respecter la loi,dernier avertissement

Le Conseil  National de Communication accuse le journal  IWACU du manquement  professionnel  dans l’exercice du métier de journaliste. Nestor Bankumukunzi président du CNC dans un point de presse de ce mardi, a mis en garde ce journal car selon lui ce dernier ne respecte pas les règles du jeu dans presque  tous les numéros des articles sortis.

Continue la lecture

Espoir vers la réouverture de la Radio Bonesha FM

L’audience prévue le lundi 27 mai 2019 opposant la radio Bonesha FM au Conseil National de Communication n’a durée que très peu de temps suite par le fait que l’ avocat du conseil national de la communication a avancé que le dossier n’est pas au complet. Masengo Léon, directeur de la radio Bonesha FM se dit étonné par les arguments avancés par l’avocat du CNC  car selon lui ces arguments ne sont pas fondés du fait qu’ils ont échangé plus d’une quarantaine de copies alors que cet avocat lors des plaidoiries n’a amené que deux copies seulement.

Continue la lecture

La politique ne se confond pas à la déontologie

Le Syndicat national du personnel paramédical et appui de la santé demande aux infirmiers de travailler tout en respectant la déontologie de leur métier. Mélance Hakizimana président de ce syndicat qui le dit, déplore un  mauvais comportement qui se remarque  dans cette institution de mêler la politique et les services paramédical. Mélance Hakizimana ajoute également que certains politiciens  passent outre la loi en influençant certains infirmiers à créer des syndicats affiliés aux partis politiques.

Continue la lecture