BURUNDI/Société

Des mesures  concrètes pour satisfaire les affiliés de la mutuelle de la fonction publique

Lors d’une séance de questions orales à l’assemblée nationale de ce mardi 22 janvier 2019, le ministre ayant la solidarité nationale dans ses attributions, a répondu à une série de questions relatives aux prestations de la Mutuelle de la Fonction Publique en faveur de ses affiliés.

Cette séance a eu lieu à la suite des descentes sur terrain des parlementaires membres de la commission permanente en charge des questions sociales. L’objet de ces descentes était d’établir un état des lieux des prestations de la Mutuelle, auprès des affiliés, des représentants de la Mutuelle au niveau des provinces, des médecins, des agents de la mutuelle, les commerçants collaborant avec la mutuelle et la direction.

D’après le rapport de ces descentes, plusieurs manquements ont été révélés, imputables à l’organisation générale de la mutuelle et se agents, l’approvisionnement en médicaments, le manque de médicament, la hausse des prix etc.

Devant la chambre basse du parlement, le Ministre Martin Nivyabandi a annoncé des mesures concrètes pour servir au mieux ses affiliés.

Ces mesures sont entre autres, la suppression du monopole d’importation des médicaments, le renforcement de la solidarité nationale surtout pour les médicaments et actes médicaux chers, le contrôle des prix des médicaments depuis le lieu d’importation en vue de fixer les prix raisonnables au niveau local, l’instauration d’une assurance complémentaire, etc. Dans le rapport des députés, il a été signalé que l’accueil par les agents de la mutuelle laisse à désirer et ici, le ministre n’est pas allé par quatre chemins : « ces agents vont être sévèrement mis en garde et des mesures qui s’imposent vont être prises aux récidivistes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *