La privation d’internat aux élèves des langues ne fait pas l’unanimité

 

Après des inquiétudes concernant le plan de réduire le nombre d’élèves internes surtout ceux de sections des langues soulevées par les parlementaires en fin de semaine dernière lors des questions orales à la ministre de l’éducation nationale  à l’hémicycle de KIGOBE, le président de la coalition BAFASHEBIGE Jean SAMANDARI s’indigne contre cette proposition. Il considère la mesure de discriminatoire. Selon cet acteur éducatif, l’enseignement des sciences va toujours de pair avec  celui des langues. Sans cet équilibre, la qualité générale de l’enseignement en souffre.

Interview du Président de la coalition de l’éducation pour tous « BAFASHEBIGE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *