SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Bujumbura réforme son système de cahiers de ménage pour mieux contrôler

buj

La mairie de Bujumbura veut mieux contrôler les mouvements de population.

Pour cela, elle est en train de changer le système de ce que l’on appelle les cahiers de ménage. Des livrets dans lesquels les foyers doivent noter le nom de tous les membres de la famille et des visiteurs.

Jusqu’à présent, les familles pouvaient aller acheter n’importe quel cahier dans n’importe quelle boutique, mais désormais il existe des cahiers officiels. Ils sont vendus par les chefs de quartier pour 2 000 francs burundais, ce qui représente un peu plus d’un euro. Ils sont bien plus cher que les cahiers classiques que l’on peut trouver dans les boutiques, mais c’est le prix de la sécurité, explique la mairie.

Les chefs de famille doivent inscrire dans le cahier de ménage le nom de tous les membres de la famille et des visiteurs de passage, leur numéro de carte d’identité, leur date et lieu de naissance, leur profession, leur numéro de téléphone… En revanche, pas de mention de l’appartenance ethnique. La mairie insiste sur ce point.

Par ailleurs, les autorités démentent les rumeurs qui circulent depuis quelques semaines à Bujumbura : non, les membres du parti au pouvoir ne seront pas exemptés et ils devront bien acheter eux aussi ces cahiers de ménage.

La mairie n’a pas fixé de date limite, mais espère que tous les foyers seront équipés dans trois ou quatre mois maximum, sans doute moins. Et ce système de cahiers de ménage pourrait bientôt être mis en place dans d’autres villes du pays.

A lire aussi

La situation d’handicap n’est pas synonyme d’incapacité

Par Clairia Kankundiye Les personnes en situation d’handicap sont de plus en plus convaincues qu’exercer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *