SUIVEZ LA RADIO CULTURE EN DIRECT

Baisse progressive du prix de l’huile de palme

 Le prix de l’huile de palme, une denrée devenue rare ces derniers temps, est à la baisse dans différents marchés de Bujumbura. Les consommateurs comme des vendeurs de cette denrée alimentaire parlent d’un léger mieux.

Les commerçants affirment que le prix de l’huile de palme a baissé ces derniers jours comparativement à la période d’avant. « Aujourd’hui on peut dire qu’il y a un léger mieux ; avant on expliquait à un client que le prix est à 5500 francs burundais le litre, et le lendemain à 6000 francs burundais. Ils se lamentaient vraiment parce que le prix montait du jour au jour, mais aujourd’hui c’est plus ou moins stable », note Eugénie Kamikazi, une des commerçantes de ce produit. Ces commerçants disent également qu’ils enregistrent du profit depuis que le prix a baissé pour cette denrée alimentaire, une satisfaction des partagée avec les clients. « On avait des difficultés à nous en approvisionner mais comme pour le moment le prix est à 4000 francs burundais le litre, le prix est plus ou moins abordable, étant entendu qu’à côté de l’huile, nous sommes aussi obligés d’acheter d’autres vivres comme le riz, les haricots et bien d’autres », souligne Sandrine Kamikazi.

Les commerçants et les acheteurs plaident pour une stabilisation du prix de l’huile de palme. « Nous demandons que cette baisse du prix continue jusqu’à 2500 francs burundais le litre qui était le prix d’avant, cela nous permettra d’acheter un bidon de 20 litres à 40.000 ou à 50.000 francs burundais. » précise Sophie Kanyange.

Un bidon de 20 litres de l’huile de palme qui s’achetait entre 98.000 à 100.000 francs burundais, est vendu actuellement entre 65.000 à 70.000 francs burundais. Quant à un bidon de 5 litres, son prix oscille pour le moment autour de 15.000 à 17.000 francs burundais alors qu’avant c’était entre 20.000 et 22.000 francs burundais.

Check Also

Grogne des tambourinaires de Gishora

Un groupe de tambourinaires de Gishora en province de Gitega déplorent ce qu’ils qualifient d’injustice …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *