Amour et solidarité, pilier de la reconciliation

L’association des rescapés des massacres  du petit séminaire  de Buta appelle tous les burundais de rompre avec toute sorte de division fondée sur les crises répétitives qui ont endeuillées le pays. C’est du moins ce qu’ a signifié Eric Nkengurutse  président de cette association des rescapés de Buta lors de la commémoration du 22e anniversaire de l’ assassinat des 40 élèves tués par les rebelles en 1997.

Eric Nkengurutse précise que ces les élèves  séminaristes ont été caractérisés par l’esprit et de l’amour et de solidarité qui a même couté coute la vie  des 40 jeunes parmi eux et selon Nkegurugutse signale que cela devrait servir d’exemple pour la réconciliation effective des burundais.

C’est ancien des rescapés  séminaristes appelle aux commissions nationales en charge de la réconciliation de s’en servir pour renouer l’unité du peuple burundais .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *