Adoption d’un projet de loi relatif au statut des apatrides au Burundi.

Ce mercredi, l’assemblée nationale a adopté une loi portant adhésion de la République du Burundi de la convention du 1954 relative au statut des apatrides. Parmi les questions soulevées par les députe figures ceux des étrangers  notamment les congolais et ceux de l’OMAN qui se sont installés au Burundi il y a longtemps sans aucune nationalité.

Pour le ministre l’intérieur Pascal Barandagiye la question des Omanais se trouvant au Burundi est compliqué car ils ont refusé la nationalité Burundaise et leurs pats ne les reconnaissent pas. Barandagiye propose une réunion tripartite des Pays concernés avec le Haut-commissariat des refugiés   pour statuer à cette question.

Pour les congolais qui possèdent des cartes nationales d’identité alors qu’ils n’ont pas la nationalité Burundaise, Barandagiye parle du lancement de la carte nationale d’identité biométrique pour faire face à ces gens qui ont reçu la CNI alors qu’ils n’ont pas de nationalité en bonne due forme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *