Pas de situation sécuritaire alarmente

Les responsables de l’administration dans les provinces sont appelés à suivre de près les mouvements de la population qui migrent des provinces aux autres. C’est ce qu’indique la présidence à travers le porte-parole du président Jean Claude Karerwa Ndenzako . Jean Claude Karerwa précise que ces mouvements peuvent être l’origine de l’insécurité dans différents coins du pays. Sur ce, certains partis de l’opposition ne l’entendent  pas d’une même oreille, Léonce Ngendakumana le vice-président du parti Sahwanya Frodebu  fait savoir qu’il n’ y a   pas des signes qui vont dans le sens de rendre la situation telle qu’elle est évoquée par la présidence . Léonce ngendakumana signale plutôt que ce sont des stratégies entreprises  par le parti au pouvoir pour gagner les élections de 2020 coute que coute. Selon le vice-président du Frodebu de telles mesures devraient être prises après une sensibilisation à l’ endroit de la population à travers tout  le pays pour mettre cette dernière au courant de ce qui va se passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *