L’éducation « autour du feu » n’est plus au Burundi

Traditionnellement, le Burundi avait une manière d’éduquer les enfants surtout pendant la soirée. Christine Ntahe, fervente actrice de la promotion et la protection de la culture burundaise, et qui s’occupe à l’éducation d’enfants en difficultés, fait savoir qu’il y a une nette différence entre l’éducation des enfants d’aujourd’hui et ceux d’autrefois ; du moins en matière culturelle.  Ainsi le soir avant que le repas ne soit prêt, il y avait une façon d’éduquer les enfants autour du feu. C’était le bon moment d’inculquer aux enfants les valeurs et les coutumes du pays et faisait que l’enfant grandissaient avec cet esprit les valeurs. Christine Ntahe regrette que cette éducation perde de plus en plus sa place. Les enfants sont souvent laissés à leur sort. Continue la lecture