Daily Archives: mai 3, 2019

Liberté de la presse n’est pas effective au Brundi

Les journalistes œuvrant sur le sol burundais affirment qu’il n’y a de  la liberté de la presse au burundi.  Lors d’un micro baladeur a l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, ces journalistes signalent qu’ils sont cognés par pas mal de problèmes lors de correcte des informations.

Ils précisent que l’absence  de cette liberté au Burundi  est lié à la fermeture des medias internationaux, le manque d’une école de journalisme ainsi que plusieurs dérapage qui se remarquent de la part et d’autre.

Ils demandent alors au conseil national de la communication à prendre le devant pour expliquer les détenteurs des informations l’importance de l’information dans un pays quelconque. Cela permettra aux journalistes d’exercer leur métier de journaliste.

Amour et solidarité, pilier de la reconciliation

L’association des rescapés des massacres  du petit séminaire  de Buta appelle tous les burundais de rompre avec toute sorte de division fondée sur les crises répétitives qui ont endeuillées le pays. C’est du moins ce qu’ a signifié Eric Nkengurutse  président de cette association des rescapés de Buta lors de la commémoration du 22e anniversaire de l’ assassinat des 40 élèves tués par les rebelles en 1997.

Eric Nkengurutse précise que ces les élèves  séminaristes ont été caractérisés par l’esprit et de l’amour et de solidarité qui a même couté coute la vie  des 40 jeunes parmi eux et selon Nkegurugutse signale que cela devrait servir d’exemple pour la réconciliation effective des burundais.

C’est ancien des rescapés  séminaristes appelle aux commissions nationales en charge de la réconciliation de s’en servir pour renouer l’unité du peuple burundais .