Le parti CNL demande la libération sans condition de ses membres incarcelés injustement

Le parti CNL se dit inquiet par des disparitions et incarcelement de ses membres et  militants. Dans une déclaration de ce mardi 30 avril 2019, Térence Manirambona le chargé de l’ information au parti Congres national pour la liberté CNL  a fait savoir qu’ ils se remarque à travers le pays des arrestations et emprisonnements arbitraires ainsi que des menaces et intimidations à l’ endroit de ses militants  et sympathisants sans oublier d »s violences de tout genre .

Continue la lecture