La scolarisation des filles autocthones fait face aux defis

L’Organisation Unissons–nous pour la promotion des batwa déplore que l’éducation de la fille mutwa est toujours confrontée à des difficultés. Emmanuel Nengo représentant légal et secrétaire général  de l’UNIPROBA fait savoir que ces difficultés sont surtout liées à l’insuffisance des matériels scolaires tout comme soumise à des abus sexuels. Tous cela freinent la scolarisation des filles autochtones. Pourtant, le représentant légal de l’association locale des batwa lance un appel vibrant à l’endroit des filles autocthones afin de changer leurs mentalités et de rejoindre le banc de l’école pour une meilleure avenir. Emmanuel Nengo demande également au gouvernement de s’activer dans la mobilisation des jeunes filles batwa afin qu’elles s’intéressent à la scolarisation .