Au Soudan, l’armée « ferme » le bureau local d’Al-Jazira

Le Soudan a ordonné la « fermeture » du bureau d’Al-Jazira à Khartoum, a annoncé jeudi la chaîne d’information qatarie. L’armée ne montre aucun signe d’ouverture alors que les manifestations continuent après deux jours More »

Hazard coule Arsenal et offre à Chelsea sa 2e Ligue Europa

Merci Eden Hazard : Chelsea a torpillé Arsenal (4-1) mercredi à Bakou pour s’offrir sa 2e Ligue Europa, grâce à un doublé de son maestro belge, qui pourrait quitter les Blues cet More »

Au Ghana, la vaccination, nouvel « outil » contre les ravages du paludisme

Au Ghana, bien qu’encore à l‘étape expérimentale, le RTS,S, vaccin contre le paludisme permet tout de même de réduire de 40 % le risque d’infection de cette pathologie qui touche 5,5 millions de More »

Espoir vers la réouverture de la Radio Bonesha FM

L’audience prévue le lundi 27 mai 2019 opposant la radio Bonesha FM au Conseil National de Communication n’a durée que très peu de temps suite par le fait que l’ avocat du More »

Du 11 au 13 le concours national

Plus de nonante trois mille élèves sont attendus par le Ministère d’Education en ses attributions pour passer le concours de la  9è année fondamentale qui débutera en date du 11 au 13 More »

 

Les albinos, un peuple minoritaire qui a besoin des droits spécifiques

Selon Kazungu Kassim président de l’association Albinos sans frontière au Burundi il faut des droits spécifiques pour les albinos car c’est un peuple minoritaire. Kassim signifie que le port du chapeau pour les albinos qui sont à l’école serait un atout pour ces derniers c’est au moment où le 13 juin de chaque année le monde célèbre la journée dédiée à l’albinisme. Il déplore alors qu’il y a encore des familles qui maltraitent les enfants albinos. Kassim précise qu’une fois les albinos trouvent des aides en médicaments ou autres produits comme le pommade servant au massage certaines maladies de peau qui menacent la vie des albinos pourraient diminuer.

Le palu,une epidemie au Burundi

Le gouvernement du Burundi doit sortir du silence pour déclarer  le paludisme comme une épidémie tenant compte des données chiffrées des burundais déjà attaqués par le palu à travers le pays.  Cela a été dit par Faustin Ndikumana le président de la PARCEM dans un point de presse de ce mercredi. Il précise également qu’il faut mobiliser beaucoup de partenaires pour venir en aide à la population burundaise car cette maladie pourrait emporter beaucoup de vies humaines si rien n’est fait. Faustin Ndikumana demande aussi au ministère des finances à débloquer des moyens pour financer afin de faire face à cette maladie. 

Endéans quinze jours les présumés poutchistes dont leurs biens saisis par la justice feront recours

Dans ce communiqué Sylvestre Nyandwi procureur de la République du Burundi a signifié trois raisons qui ont poussé la justice à saisir les biens des présumés putschistes du putsch manqué du 13 mai 2019.

Au Soudan, l’armée « ferme » le bureau local d’Al-Jazira

Le Soudan a ordonné la « fermeture » du bureau d’Al-Jazira à Khartoum, a annoncé jeudi la chaîne d’information qatarie. L’armée ne montre aucun signe d’ouverture alors que les manifestations continuent après deux jours de grève générale.

Hazard coule Arsenal et offre à Chelsea sa 2e Ligue Europa

Merci Eden Hazard : Chelsea a torpillé Arsenal (4-1) mercredi à Bakou pour s’offrir sa 2e Ligue Europa, grâce à un doublé de son maestro belge, qui pourrait quitter les Blues cet été au mercato.

Au Ghana, la vaccination, nouvel « outil » contre les ravages du paludisme

Au Ghana, bien qu’encore à l‘étape expérimentale, le RTS,S, vaccin contre le paludisme permet tout de même de réduire de 40 % le risque d’infection de cette pathologie qui touche 5,5 millions de personnes. Reportage.

Espoir vers la réouverture de la Radio Bonesha FM

L’audience prévue le lundi 27 mai 2019 opposant la radio Bonesha FM au Conseil National de Communication n’a durée que très peu de temps suite par le fait que l’ avocat du conseil national de la communication a avancé que le dossier n’est pas au complet. Masengo Léon, directeur de la radio Bonesha FM se dit étonné par les arguments avancés par l’avocat du CNC  car selon lui ces arguments ne sont pas fondés du fait qu’ils ont échangé plus d’une quarantaine de copies alors que cet avocat lors des plaidoiries n’a amené que deux copies seulement.

Du 11 au 13 le concours national

Plus de nonante trois mille élèves sont attendus par le Ministère d’Education en ses attributions pour passer le concours de la  9è année fondamentale qui débutera en date du 11 au 13 juin de cette année. Janvière Ndirahisha ministre de l’ éducation et de la formation des métiers fait savoir que ces élèves seront répartis dans plus de 950 centres de passation Elle signale également que plus 11 mille élèves qui  ont échoué l’année dernière sont pour l’instant permis à repasser le concours.

La jeunesse doit lutter pour la vie

La jeunesse burundaise devrait prendre conscience pour éviter toute sorte de manipulation et surtout politique afin de s’opposer à la violence. C’est du moins ce qu’indique Dieudonné Nahimana président de l’association  New génération lors d’une interview accordée à la radio culture ce lundi 20 mai 2019.

La politique ne se confond pas à la déontologie

Le Syndicat national du personnel paramédical et appui de la santé demande aux infirmiers de travailler tout en respectant la déontologie de leur métier. Mélance Hakizimana président de ce syndicat qui le dit, déplore un  mauvais comportement qui se remarque  dans cette institution de mêler la politique et les services paramédical. Mélance Hakizimana ajoute également que certains politiciens  passent outre la loi en influençant certains infirmiers à créer des syndicats affiliés aux partis politiques.